Poulet aux morilles et au vin jaune

Recette pour 4 personnes – durée de trempage : 3h – Durée de préparation : 40 min – Durée de cuisson : 30 min

 

Poulet aux morilles et au vin jaune

Recette poulet aux morilles et au vin jaune► Faites réhydrater à l’avance dans un saladier 1 sachet de 80g de nos morilles sèches, recouvertes d’eau pendant au moins 3h.

► Essorez les morilles délicatement après trempage et découpez-les en 2 si elles sont grosses.

► Cuisez-les à couvert 5 min dans l’eau résiduelle de trempage, avec 20g de beurre.

► Découvrez et poursuivez la cuisson 10 min à feu doux, en remuant souvent jusqu’à évaporation presque complète du liquide.

► Faites au préalable découper votre poulet de Bresse d’environ 1,3 kilo en 6 morceaux par votre volailler.

► Dans une sauteuse, faites revenir les morceaux de poulet dans 30g de beurre (vous pouvez utiliser notre beurre saveur truffe blanche).

► Ajoutez 1 oignon découpé en menus morceaux et faites dorer. Laissez cuire pendant 5 min les morceaux de poulet côté peau.

► Retournez-les ensuite, ajoutez :

  • 2 verres de vin jaune d’Arbois (à déguster avec modération car l’abus d’alcool dangereux pour la santé)
  • et un fond de volaille (déshydraté à préparer dans le double de quantité d’eau pendant le trempage des morilles) ou 8 cuillères à soupe de bouillon de volaille et laissez cuire 20-25 min.

 

► Au besoin, rectifiez l’assaisonnement avec notre sel aux champignons forestiers et fines herbes.

► Retirez les morceaux de poulet et posez-les sur un plat que vous gardez au chaud.

► Déglacez la sauteuse avec 30cl de crème fraîche et fouettez énergiquement pendant 10 minutes.

► Passez au chinois, puis ajoutez les morilles.

► Versez la sauce sur les morceaux de poulet, saupoudrez de notre poudre de morilles et servez chaud.

 

Variante

Vous pouvez également utiliser nos morilles au naturel pour remplacer les morilles sèches dans cette recette.

 

Suggestion

Nous vous conseillons de ne pas trop rajouter d’ail car sa puissance et son âcreté emportent souvent la délicatesse du champignon.

Dans nos recettes, nous vous conseillons l’emploi de notre sel aux champignons forestiers et fines herbes, qui est un assaisonnement complet avec  :

 

Si vous tenez vraiment à mettre de l’ail en plus, blanchissez-le pour l’adoucir ; et ajoutez-le en milieu de cuisson pour ne pas qu’il brûle.

 

Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner sur www.mangerbouger.fr !

Aidez-nous à faire connaître cette recette ! Partagez là en 2 clics

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laissez-vous également séduire par :