Fricassée de petits mousserons sauce Roquefort

Recette pour 2 personnes – Durée de trempage : 2h – Durée de préparation : 15 min – Durée de cuisson : 20 min

 

Fricassée de petits mousserons sauce Roquefort

Recette fricassée de petits mousserons sauce roquefort► Faites tremper 1 sachet de 40g de nos petits mousserons secs dans un peu d’eau chaude pendant au minimum 2 heures.

► En fin de trempage, cuisez les petits mousserons à couvert pendant environ 5 minutes dans l’eau de trempage, et environ 20g de beurre.

► Découvrez et poursuivez la cuisson une dizaine de minutes à feu doux, en remuant souvent jusqu’à évaporation presque complète du liquide.

► Environ 2 minutes avant la fin de cuisson ; ajoutez dans la poêle 2 cuillères à soupe d’huile d’olive (par exemple, voyez notre condiment aux saveurs de cèpes à l’huile d’olive extra vierge en grande bouteille ou bien en spray) ; 2 échalotes finement hachées ; et enfin un bouquet de persil ciselé.

► Ensuite, assaisonnez avec notre fameux sel aux champignons forestiers et fines herbes.

► Ensuite, ajoutez 200g de Roquefort ou bien d’un autre fromage persillé débité en petits cubes ; et laissez fondre à feu doux sans cesser de remuer pendant encore 5 minutes.

► Enfin et pour finir, saupoudrez d’un peu de notre poudre de petits mousserons, et vous pouvez servir cette fricassée en accompagnement d’œufs au plat, avec une salade verte.

Variante

Vous pouvez substituer nos petits mousserons secs par nos tricholomes de la Saint-Georges secs (mousserons de printemps).

 

Suggestion

Nous vous conseillons de ne pas trop rajouter d’ail car sa puissance et son âcreté emportent souvent la délicatesse du champignon.

Dans nos recettes, nous vous conseillons l’emploi de notre sel aux champignons forestiers et fines herbes ; qui est un assaisonnement complet avec sel, poivre, ail, fines herbes aromatiques (persil, thym, estragon) ; et champignons (cèpespetits mousseronstrompettesmorilles), avec seulement 2,5% d’ail.

Si vous tenez vraiment à mettre de l’ail en plus, blanchissez-le pour l’adoucir ; et ajoutez-le en milieu de cuisson pour ne pas qu’il brûle.

 

Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner sur www.mangerbouger.fr !

Aidez-nous à faire connaître cette recette ! Partagez là en 2 clics

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laissez-vous également séduire par :