Terrines aux Champignons

Terrines aux Champignons

Recette Terrines

 

Toutes nos terrines sont agréables tout simplement sur un morceau de baguette fraîche, à chaque moment de la journée. Pour une utilisation plus raffinée, servez nos terrines sur des petits canapés au pain de seigle ; ou bien au pain de campagne. Ainsi, vos invités seront agréablement surpris et ravis !

Nos terrines sont goûteuses, fruitées et légèrement épicées ; un vrai régal pour tous les palais, amateurs de champignons ou simples gourmets !

La viande de porc qui entre dans la composition de nos terrines provient des Monts de Lacaune en Aveyron (France), région connue pour sa tradition charcutière, ainsi que des départements limitrophes.

L’Aveyron a toujours évoqué les grands espaces, la ruralité et le monde paysan. Dans le temps, chaque ferme élevait son cochon, et durant les longs mois d’hiver, on se réunissait en famille pour participer à la “tuerie du porc”. C’est pourquoi le cochon est depuis toujours la base des préparations de charcuterie et surtout du pâté en Aveyron.

Pour la viande de volaille, l’origine est le Grand Ouest en France.

 

 

 

Commentaires

Les champignons sont peu caloriques, riches en fibres et en minéraux. Or dans nos recettes, pour magnifier et donner un relief incomparable aux saveurs de vos champignons ; nous vous conseillons l’emploi de beurre ; de lait entier ; de crème fraîche entière (épaisse ou liquide) ; d’huile d’olive (par exemple, notre condiment aux saveurs de cèpes à l’huile d’olive extra vierge en grande bouteille ou en spray) ; de graisse d’oie ou de canard, qui sont autant de matières grasses caloriques. Ces recettes sont à déguster occasionnellement dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée.

Dans nos recettes, nous vous conseillons l’emploi de notre sel aux champignons forestiers et fines herbes ; qui est un assaisonnement complet avec sel, poivre, ail, fines herbes aromatiques (persil, thym, estragon) ; et champignons (cèpes, petits mousserons, trompettes, morilles), avec seulement 2,5% d’ail.

Si vous tenez vraiment à mettre de l’ail en plus, blanchissez-le pour l’adoucir et ajoutez-le en milieu de cuisson pour ne pas qu’il brûle.

 

Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner sur www.mangerbouger.fr !

Aidez-nous à faire connaître cette recette ! Partagez là en 2 clics

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laissez-vous également séduire par :