Feuilleté aux ris de veau et morilles

Recette pour 4 personnes – Durée de trempage : 3h – Durée de préparation : 30 min – Durée de cuisson : 30 min

 

Feuilleté aux ris de veau et morilles

Recette feuilleté au riz de veau et morilles► Faites réhydrater à l’avance dans un saladier 1 sachet de 40g de nos morilles sèches, recouvertes d’eau pendant au moins 3h.

► Préchauffez votre four à 180°C.

► Découpez un rouleau de pâte feuilletée en carrés de 7 cm de coté ; ensuite badigeonnez-les avec du jaune d’œuf à l’aide d’un pinceau puis enfournez-les pendant 10 min.

► Pendant ce temps, blanchissez 600g de ris de veau puis épluchez-les soigneusement, découpez-les en escalopes et farinez-les légèrement.

► Saisissez-les à la poêle avec du beurre et assaisonnez avec notre sel aux champignons forestiers et fines herbes.

► Essorez les morilles délicatement après trempage et découpez-les en dés.

► Cuisez-les à couvert 5 min dans l’eau résiduelle de trempage, avec une noix de beurre.

► Découvrez et poursuivez la cuisson 10 min à feu doux, en remuant souvent jusqu’à évaporation presque complète du liquide. Ajoutez 4 échalotes ciselées avec 15 cl de crème fraîche épaisse entière et laissez réduire à feu doux.

► Coupez la croûte feuilletée en deux ; disposez les escalopes de ris de veau au centre, nappez avec la sauce aux morilles, et couvrez du couvercle de pâte feuilletée. Saupoudrez de notre poudre de morilles, d’un peu de persil finement haché et servez de suite très chaud.

► En accompagnement, dégustez un Pinot Gris et n’oubliez pas de consommer avec modération car l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

 

Variante

Vous pouvez également utiliser nos morilles au naturel pour remplacer les morilles sèches dans cette recette.

 

Suggestion

Nous vous conseillons de ne pas trop rajouter d’ail car sa puissance et son âcreté emportent souvent la délicatesse du champignon.

Dans nos recettes, nous vous conseillons l’emploi de notre sel aux champignons forestiers et fines herbes, qui est un assaisonnement complet avec  :

 

Si vous tenez vraiment à mettre de l’ail en plus, blanchissez-le pour l’adoucir ; et ajoutez-le en milieu de cuisson pour ne pas qu’il brûle.

 

Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner sur www.mangerbouger.fr !

Aidez-nous à faire connaître cette recette ! Partagez là en 2 clics

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laissez-vous également séduire par :