Salade de homard à l’huile d’olive aromatisée à la truffe noire

Recette pour 4 personnes – Durée de préparation : 15 min – Durée de cuisson : 30 min

 

Salade de homard à l’huile d’olive aromatisée à la truffe noire

Recette Salade de homard à l’huile d’olive aromatisée à la truffe noire► Prenez un homard de 400g environ.

► Préparez un court bouillon en y incorporant un bouquet garni. Puis une fois le court bouillon arrivé à température d’ébullition, plongez-y le homard entre 20 et 30 min.

► Laissez le homard refroidir. Puis enlevez les pinces que vous cassez à l’aide d’un casse-noisette par exemple.

► Retirez la chaire des pinces et réservez.

► Enlevez la carcasse et retirez la chair du homard (sans oublier d’enlever l’intestin) que vous tranchez en médaillons.

► Sur chacune des 4 assiettes, disposez une salade de mesclun sur laquelle vous déposez trois médaillons de chair de homard.

► Dans un petit ramequin, pressez le jus d’un citron auquel vous ajoutez une cuillère à café d’huile d’olive parfumée à la truffe noire (par exemple, notre condiment aux saveurs de truffe noire à l’huile d’olive extra vierge en grande bouteille ou en spray), une pincée de notre fleur de sel à la truffe noire (ou vous pouvez préférer utiliser à la place notre assaisonnement à la truffe d’été en poudre moulu finement) et enfin une pincée de poivre de Sichuan.

 

Commentaires :

Les champignons sont peu caloriques, riches en fibres et en minéraux. Or dans nos recettes, pour magnifier et donner un relief incomparable aux saveurs de vos champignons ; nous vous conseillons l’emploi de beurre ; de lait entier ; de crème fraîche entière (épaisse ou liquide) ; d’huile d’olive (par exemple, notre condiment aux saveurs de truffe noire à l’huile d’olive extra vierge en grande bouteille ou en spray) ; de graisse d’oie ou de canard, qui sont autant de matières grasses caloriques. Aussi ces recettes sont à déguster occasionnellement dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée.

Vous avez toujours la possibilité d’utiliser des matières grasses allégées. Le beurre apporte certes un goût inimitable, mais il brûle à 120°C et devient alors toxique. Il est donc préférable de le clarifier (sans caséine, le beurre résiste à 220°C) ou encore d’utiliser une noisette de beurre frais en fin de cuisson, hors du feu, après avoir cuit les champignons avec une graisse neutre, comme l’huile de pépins de raisin.

Quant à l’emblématique persillade (ail et persil), elle se prête à de nombreux champignons, à condition toutefois d’avoir la main légère également. Salez et poivrez au moment de servir les champignons, et de préférence pas au cours de leur cuisson car le sel fait dégorger les champignons et le poivre devient amer quand il chauffe.

 

Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner sur www.mangerbouger.fr !

Aidez-nous à faire connaître cette recette ! Partagez là en 2 clics

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laissez-vous également séduire par :